"Sauvegarder le patrimoine scientifique à l'Université" — 3ème atelier professionnel : La documentation (1,5 jours)

"Sauvegarder le patrimoine scientifique à l'Université" — 3ème atelier professionnel : La documentation (1,5 jours)
Date: 
27 Novembre 2018 to 28 Novembre 2018
Durée: 
9 heures
Horaires: 
9 h 30 - 12 h 30 ; 14 h - 17 h
Thématique: 
Autre
Formateur: 
Amélie BARRIO
Pierre DALOUS
Jean DAVOIGNEAU
Christelle MOLINIE
Lucile PINASA-CAUSSE
Stéphane CHEVALIER
Objectifs: 

Le cycle se poursuit à Toulouse, sur 1,5 jours. Faisant suite aux échanges sur le chantier des collections qui ont ouvert les débats, ce nouveau rendez-vous a pour objectif de clarifier et d’enrichir les approches documentaires des collections scientifiques dans nos universités. A la fois préalable et finalité d’une collection scientifique, la documentation est la clé de voûte de la prise en charge du patrimoine scientifique, à l’université comme ailleurs.

Stéphane CHEVALIER introduit ainsi le sujet :
“ Documentation des collections, documentation sur les collections, collections documentaires, base de données patrimoniale, bibliothèque numérique, photothèque, catalogue documentaire, dossier d’oeuvre, dossier documentaire, dossier de restauration... cette liste non exhaustive illustre la diversité des ressources documentaires liées à aux collections.”

Visant toujours l’élaboration collective de meilleures pratiques de conservation, 3 ateliers sont proposés :
Le premier atelier vise à travailler sur la nature de cette documentation qui peut être liée à la vie scientifique, à la vie patrimoniale comme à la valorisation des collections. Nous repérons ainsi 3 moments de vie :
CONNAISSANCE - CONSERVATION - DIFFUSION

où la documentation endosse des rôles sucessifs :
IDENTIFIER - CONSERVER - PROTÉGER - TRANSMETTRE - METTRE EN VALEUR

Partant de ce constat, le deuxième atelier présentera les pratiques documentaires des bibliothéques universitaires et des établissements patrimoniaux en charges des collections scientifiques. Ces regards croisés permettront de soulever les problématiques liées aux bases documentaires, à leur administration et à le nécessaire transversalité des procédés.
Enfin, avec le troisième atelier, nous passerons la documentation au prisme de la numérisation. Souvent convoqué pour des objectifs de conservation, d’étude ou de valorisation, ce procédé technique en évolution constante, questionne aussi bien l’organisation des données que les usages ultérieurs qui peuvent en être faits, au sein de l’institution comme en dehors.
 

Contenu: 

Atelier A : La documentation, de quoi parle-t-on ?

La documentation : de quoi parle-t-on ? Atelier animé par Stéphane CHEVALIER - Responsable information documentation de l’OCIM
Si le rôle primordial joué par la documentation à toutes les étapes de la gestion des collections patrimoniales ne souffre d’aucun débat, il est parfois complexe de savoir exactement à quoi correspondent les différentes dénominations des ressources disponibles. Terme polysémique utilisé pour décrire une multitude de choses, la documentation relève pourtant d’un champ disciplinaire rigoureusement normé.
De quoi parle-ton exactement lorsqu’il est question de documentation dans les institutions patrimoniales ? Quelles formes peut-elle prendre ? Quelles documentations relèvent du cadre législatif, du cadre déontologique ou
du cadre normatif ? Qu’est-ce qui ne fait pas documentation ? Quelles compétences/métiers sont nécessaires pour la gérer ?

Atelier B : Regards croisés sur l'outil et la méthode

Atelier animé par Jean DAVOIGNEAU, Chargé du patrimoine scientifique et technique, et des questions d’ingénierie documentaire pour la Mission Inventaire général du patrimoine culturel du Ministère de la Culture, avec la complicité de Lucile PINASA-CAUSSE - Chargée d’Inventaire à l’UT3 Paul Sabatier
• Les collections de zoologie, minéralogie et paléontologie comme nouveau champ d’investigation de la méthodologie de l’Inventaire.
• De l’inventaire règlementaire vers la base de données documentaire par Pierre DALOUS - Responsable du service collections au Muséum d’Histoire naturelle de Toulouse
Méthodologie mise en oeuvre au Museum d’Histoire Naturelle de Toulouse, choix et éclairages sur la base de cas pratiques.

• La gestion des objets en bibliothèque universitaire : méthodes et outils par Amélie Barrio - Co-responsable URFIST Occitanie
Les objets sont parfois présents dans les collections des bibliothèques universitaires. Ce patrimoine y est souvent considéré comme insolite, encombrant, en un mot, illégitime. A partir des travaux d’Elsa CHERBUY, cet exposé s’intéresse aux types d’objets gérés par les bibliothèques universitaires ainsi qu’aux pratiques actuelles des bibliothécaires autour de ces derniers.

Jour 2 : Atelier C : La documentation au prisme de la numérisation

Numériser, diffuser et partager la documentation par Christelle MOLINIÉ, Documentaliste du Musée Saint Raymond
Normaliser et structurer les données
Ouvrir et publier les ressources en open data
Co-construire et réutiliser

Télécharger le programme en version PDF

Pré-Requis: 

Non renseigné

Tarif: 
0 €

Rappel : les stages sont gratuits pour tous les personnels d’établissements d’enseignement supérieur et de recherche, ainsi que pour les doctorants.